Avoir un bébé à Barcelone : les démarches

Les démarches à faire pour la naissance d'un bébé à Barcelone
A vos marques, prêts, partez !

Votre bébé est né, enhorabuena ! Dans un monde idéal il n’y aurait rien d’autre à faire que pouponner, mais dans les faits, il vous faut réaliser un certain nombre de démarches pour le faire connaitre des administrations espagnole et française. Cela parait long et fastidieux, mais en sachant ce qui vous attend et en s’organisant un peu à l’avance lorsque c’est possible, vous y arriverez sans problème ! Un conseil, achetez un classeur, mettez-y tous les documents au fur et à mesure et amenez les avec vous à chaque nouvelle démarche, vous serez sûre de ne rien oublier.

Pour toutes ces démarches, je m’étais beaucoup aidée du blog Mamans à Barcelone

Je m’appuie donc sur l’article de Valérie (gracias !) et sur mon expérience début 2015 pour vous lister les démarches. Je précise que lorsque le Bébécito est né, son papa et moi n’étions pas encore mariés. 

C’est parti !

Déclaration de naissance au Registro Civil et obtention du livret de famille

Vous avez  entre 24h et 8 jours naturels après la naissance pour déclarer la naissance auprès du Registro Civil. Ce grand bâtiment se trouve près du Passeig Colom.

Cette page précise les documents à amener selon les configurations familiales (parents mariés ou non), mais dans tous les cas il faut amener sa pièce d’identité et son NIE ainsi que la déclaration de naissance réalisée à la maternité : elle est rédigée et signée par le pédiatre et vous sera remise avant votre départ avec les documents liés à l’accouchement.

Si les parents ne sont pas mariés, il faudra y aller ensemble (pensez porte bébé, c’est pratique) !

Au Registro Civil, vous recevrez votre livret de famille espagnol (bilingue catalan bien sûr) ainsi qu’un acte de naissance.

Apparemment, certaines maternités ont un service de Registro Civil dans les murs depuis octobre 2015, demandez à votre clinique si c’est le cas !

Inscription au Padron, « empadronamiento »

Pour pouvoir inscrire votre bébé à la Sécurité Sociale, il vous faut réaliser son empadronamiento, ce qui revient à s’inscrire auprès de l’administration de son quartier. Faites les démarches dans votre centre de référence. Amenez le livret de famille, votre passeport et votre NIE.

C’est le papa du Bébécito qui est allé faire ses démarches seul, quatre jours après la naissance. Même non mariés, il suffit qu’un parent se déplace. Ouf ! 🙂

Inscription à la Sécurité Sociale

Pour demander vos « baja maternal » et « baja paternal », vous et le Papa devez aller à la Sécurité Sociale. C’est l’occasion idéale pour faire d’une pierre deux coups et inscrire votre bébé. Munis du livret de famille, des pièces d’identité, rendez vous dans le centre de votre quartier. L’enfant sera ayant droit de la sécurité sociale de son père ou de sa mère, il faut donc que l’un des deux amène le document appelé « Documento acreditativo del derecho a asistencia sanitaria ». Trouvez le centre le plus près de chez vous ici.  Je vous conseille de prendre rendez-vous à l’avance, « cita previa » pour éviter d’attendre trop longtemps.

Inscription à Cat Salut ou centre de santé équivalent

Environ 15 jours après la naissance, le bébé né en Espagne doit passer sa première visite médicale. Pour des questions de commodité et de proximité, nous avons choisi de le faire suivre par l’équipe du CAP de notre quartier. Pour l’inscription au système de santé Cat Salut, il vous faudra apporter le livret de famille, la photocopie du document attestant l’ouverture des droits à la sécurité sociale de votre enfant et faudra remplir un formulaire sur place. Profitez en pour prendre rendez-vous pour la première visite qui viendra très vite ! Plus d’informations en espagnol ici

Inscription facultative à une mutuelle privée

Vous pouvez souscrire une mutuelle pour votre enfant. Je connais des parents qui ont fait ce choix pour pouvoir faire soigner leur enfant à l’Hospital de Nens qui a très bonne réputation. Voici la liste des mutuelles avec lesquelles ils travaillent. 

Quand nous avons eu besoin d’aller aux urgences pédiatriques, nous sommes allés à l’hôpital public Sant Pau. Il est très bien, les équipes sont compétentes et il est flambant neuf. Evidemment il n’y a rien à payer pour peu que l’on présente la Tarjeta Sanitaria Individual de son enfant (la carte Cat Salut). 

Inscription sur les registres civils français

Aïe, la question qui fâche les Français de Barcelone ! Depuis le 1er janvier 2015, on ne peut plus faire de déclaration de naissance au consulat de Barcelone (à 10 petits jours près pour nous grrr). De deux choses l’une, soit vous devez aller à Madrid (le papa et la maman si vous n’êtes pas mariés), soit il faut faire une transcription de l’acte espagnol dans les registres français, auquel cas les démarches peuvent se faire par correspondance. La marche à suivre selon votre choix (présentiel ou par courrier) est expliquée ici sur le site du consulat .

Soyez très pointilleux sur les documents, ce serait trop bête de perdre du temps en se voyant renvoyer son dossier pour cause de pièce manquante.

Pour les délais, il semble qu’ils soient de plusieurs mois en ce moment. Mon bébé est né début janvier 2015. J’ai envoyé le dossier complet au consulat fin janvier 2015 et j’ai reçu la transcription de l’acte de naissance daté du 23 mars au début du mois d’avril. A cette occasion nous avons aussi reçu notre livret de famille français.

Demande de passeport ou de carte d’identité

En Espagne c’est le droit du sang qui prévaut. Si les deux parents sont français, le bébé le sera aussi et n’aura pas de double nationalité même s’il est né sur le territoire espagnol. Si vous voulez voyager (voir la famille en France par exemple 😉 ), il faut lui faire faire une pièce d’identité. Nous avons choisi le passeport, plus cher que la carte d’identité mais aussi plus rapide ! Cette page répertorie tous les documents à produire le jour J. 

Pour les photos d’un nourrisson, je crois qu’ils ne sont pas trop sévères ! Je suis allée dans un magasin de la chaine Fotoprix et au prix de quelques gesticulations du vendeur pour attirer l’attention du Bébécito, les photos d’identité étaient correctes !

Demande de NIE

Je sais que beaucoup d’enfants de parents non espagnols ne l’ont pas mais je pense que c’est quand même important. Je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt pour mon petit garçon, mais j’avais un souvenir tellement mauvais des démarches pour mon propre NIE (à l’époque où il fallait attendre des heures, sans rendez-vous, rue Balmes) que je le remettais toujours à plus tard… Pourquoi faire un NIE pour son bébé ? Car le NIE est essentiel à l’obtention de la carte européenne d’assurance maladie. Si vous retournez en France, ou que vous voyagez ailleurs en Europe, cette carte vous permettra d’accéder gratuitement aux soins. Ce n’est pas négligeable ! Il faut en faire la demande auprès de la Sécurité Sociale. Retrouvez toutes les infos ici.

Au bout d’un an, l’enfant né de parents non espagnols sur le territoire espagnol peut obtenir la double nationalité franco espagnole. Il me semble que le NIE est demandé pour cette démarche. Ces informations proviennent du consulat d’Espagne à Montréal mais valent partout.

Cette liste ressemble un peu aux douze travaux d’Hercule, ou pour rester couleur locale, au marathon administratif de Xavier de l’Auberge Espagnole pour s’inscrire en Erasmus mais avec un peu d’organisation, tout se passera bien ! Et puis faire tout ça pour ce joli petit bébé, finalement ce n’est pas une corvée ! 😉

Avez-vous des remarques, des choses à ajouter ?

1 Comment

  • Encore une fois bravo pour cet article très complet, j’avais commencé moi aussi à lister les démarches mais je ne suis pas allée jusqu’au bout, l’ampleur de la tâche m’a découragée !
    Je ne pense à rien d’autre, je crois que tu as tout dit ! Juste ajouter qu’il y a un monde fou au Registro Civil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *