Comment j’ai découvert quelques trucs pour faciliter l’allaitement

L’allaitement se vit à deux, la mère forme un « couple » avec son bébé : sans lui il n’y aurait pas de lait, sans elle il ne pourrait pas téter. Je le concède, cette introduction est une belle lapalissade mais je trouve qu’elle résume bien l’acte d’allaiter !

Une fois que vous avez mis en route votre allaitement et que vous avez surmonté les éventuelles crevasses, montées de lait douloureuses, difficultés de positionnement et autres réjouissances, vous vous rendrez vite compte que l’allaitement peut être grandement facilité par des petites astuces.

En voici quelques unes :

  • Demandez de l’aide au papa ! Lui aussi peut participer à l’allaitement à sa manière en vous amenant le bébé, le coussin d’allaitement ou encore un grand verre d’eau…ou il peut vous masser les épaules…ça ne coûte rien de demander ! 😉
  • Ayez toujours à proximité un verre d’eau ou une petite bouteille, car on a vite fait d’avoir la gorge sèche lorsque le bébé se rassasie
  • Surélevez vos pieds si vous êtes assise dans un fauteuil et calez vous bien le dos et le cou avec des petits coussins
  • Prenez garde à la position de vos épaules : détendez-les bien et évitez de contracter le haut du corps
  • Ayez de quoi vous divertir à portée de main : mention spéciale aux liseuses électroniques dont les « pages » se tournent d’un doigt. C’est vrai, on ne peut pas regarder son bébé téter en permanence…ça fait vite mal au cou !
  • Après l’allaitement, étalez une goutte de lait sur l’aréole ou un peu de lanoline (pas trop pour ne pas rendre le téton «glissant » à la prochaine tétée) pour éviter les crevasses
  • Utilisez ce moment pour rêvasser et vous reposer (on peut allaiter les yeux fermés 😉 )

Avez-vous d’autres astuces à partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *